Association Française de Personnes souffrant de Troubles Obsessionnels et Compulsifs - formestoc
Association Française de Personnes souffrant de Troubles Obsessionnels et Compulsifs Advertisement
Accueil arrow Recherches cliniques
28-05-2022
 
 
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

Participer à des recherches cliniques 

 

L'AFTOC encourage les recherches cliniques et scientifiques pour tout ce qui est relatif, de près ou de loin, au Trouble Obsessionnel et Compulsif et cherche à les favoriser.

L'AFTOC met à disposition des étudiants-chercheurs (master 1 et master 2 de psychologie), et des chercheurs (doctorants et post-doctorants,...) cette page de son site internet pour :
- les aider à faire connaître du public leurs projets de recherches,
- les mettre en relation avec les malades et proches de malades (adhérents ou non à l'association) lorsque ces projets en ont besoin.

L'AFTOC, pour rappel, est une association de bénévoles centrée sur l'entraide et n'a donc pas les moyens scientifiques et humains de vérifier la pertinence des sujets de ces recherches cliniques, ni la qualité des méthodes employées pour les mener à bien. L'AFTOC ne joue aucun rôle dans l'élaboration des recherches cliniques présentées sur cette page : pas de rôles ni financier, ni scientifique, ni organisationnel.

Dans le cadre de la loi relative aux Recherches Impliquant la Personne Humaine  (dite loi Jardé), l'AFTOC s'appuie sur l'avis d'un Comité de Protection des Personnes (CPP) qui est l'instance en France délivrant des avis pour les Recherche Impliquant la Personne Humaine  (RIPH) afin de vérifier les qualités scientifiques (méthodologie, analyse statistique) et éthiques (documents d'informations et consentement, droits des participants, droits de retrait, confidentialité, anonymat,...) de ces recherches cliniques. Tout projet de recherche clinique présenté sur cette page dispose d'un numéro d' avis favorable du CPP, obligatoire en France pour effectuer une recherche impliquant la personne humaine, avec l'autorisation de l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM) ou encore l'Agence Européenne du Médicament (EMA) pour les recherches concernées par cette autorisation.

Les étudiants-chercheurs ou chercheurs doivent donc, dès la conception de leur projet de recherche se préoccuper d'obtenir un avis favorable d'un CPP, notamment, pour les étudiants, les recherches à base de questionnaires. Une année de Master étant vite passée, les délais d'obtention de cet agrément doivent être pris en compte dans le calendrier des étudiants.

Si le chercheur souhaite nous solliciter pour une recherche ne relevant pas des RIPH, nous le remercions par avance pour la justification apportée de son étude hors RIPH.

Voici deux liens par exemple donnant les aspects réglementaires des études ou recherches souhaitant solliciter un échantillon de population avec des "simples" questionnaires ou lors de "simples" entretiens :
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000037852311
https://www.ansm.sante.fr/Activites/Essais-cliniques/Essais-cliniques-RIPH2-et-RIPH3/(offset)/9 

Les projets de recherche bénéficient d'une quinzaine de lignes chacun pour se présenter (sujet, méthode, suivi etc. ) et une dizaine de lignes chacun pour présenter le nom et la qualité du promoteur, le nom et la qualité de l'investigateur, les entités auxquelles ces personnes appartiennent (université, labo de recherche, clinique, hôpital, etc.), les dates de début et de fin, les informations de contact et les liens nécessaires pour participer.

 

Etude clinique EFFI-STOC
Etude d'efficacité de la stimulation transcranienne directe à courant continu
sur le trouble obsessionnel compulsif
Centre Hospitalier Universitaire de Nice Côte d'Azur
URC Neuro Sciences

Vous êtes traité pour un TOC et l’impact des symptômes au quotidien peut être majeur. Il vous est proposé de participer à une étude qui vise à évaluer l’efficacité d’une technique de modulation de l’activité du cerveau pour traiter la symptomatologie obsessionnelle-compulsive.

Quel traitement est proposé par l’étude clinique EFFI-STOC ?

Cette étude propose une technique de modulation de l’activité du cerveau, appelée « stimulation transcrânienne par courant directe continu » (tDCS). C’est une technique non invasive et bien tolérée qui consiste à appliquer un courant électrique continu de faible intensité au moyen de deux électrodes.

Qui est concerné ?

Toutes les personnes majeures présentant un ou des TOC(s) résistant(s) et en cours de traitement. D’autres critères doivent être respectés pour confirmer votre participation à l’essai. Ils seront revus par le médecin de l’étude avant toute participation.

Comment se déroule l’étude clinique ?

Un premier RV a lieu avec le médecin psychiatre de l’étude pour vous présenter l’étude clinique et vous donner toutes les informations.

Un second RV a lieu pour répondre à toutes vos questions et si vous le souhaitez, donner votre accord pour participer à l’étude.

Cet essai clinique est randomisé, c’est-à-dire qu’un tirage au sort aléatoire a lieu. Une partie des patients bénéficiera d’une « vraie » stimulation, l’autre partie d’une « fausse » stimulation. Les stimulations ont lieu pendant deux semaines consécutives (du lundi au vendredi).

Trois RV de suivis, 1 mois, 3 mois et 6 mois après les stimulations viseront à évaluer l’évolution de vos symptômes.

Quels sont les bénéfices attendus ?

Il n’y a pas de perte de chance pour les patients du groupe recevant la « fausse » stimulation, car ils conservent leur traitement habituel.

Le bénéfice attendu est l’amélioration de votre symptomatologie obsessionnelle- compulsive, mais également de votre qualité de vie et de votre fonctionnement socioprofessionnel. C’est l’objet de l’évaluation de cette étude.

Les patients du groupe recevant la « fausse » stimulation pourront bénéficier de la « vraie » stimulation à la fin de l’étude.

Si vous souhaitez plus d’informations, il vous faut contacter le Centre Hospitalier Universitaire de Nice Côte d’Azur par mail à  Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir .

Mise à jour le 25 mars 2022. 

  

 

Recherches cliniques achevées

  

 QUESTIONNAIRE TOC ET SEXUALITÉ FÉMININE (ouvert le 30 avril 2020)

Proposé par Victoria METELKINA-FERNANDEZ (Interne en psychiatrie au CHU de Nice dans le cadre de l'obtention du Diplôme inter-Universitaire de Sexologie) 

Ce questionnaire, réservé aux femmes atteintes de TOC, a eu pour but d'étudier les éventuelles dysfonctions sexuelles féminines chez les personnes atteintes de Trouble Obsessionnel Compulsif (TOC). En effet, il existe peu de littérature scientifique à ce sujet.

Les résultats de cette recherche ont été publiés le 4 septembre 2020 et peuvent être téléchargés ici .

 


  CONSULTER LES ARCHIVES

 

Dernière mise à jour : ( 26-03-2022 )
 
< Précédent   Suivant >
ESPACE ADHERENTS
Articles et entretiens
Actualité des régions
Documents à télécharger
accès adhérents





Mot de passe oublié ?
 
Top! Top!